Prix Spirale Eva-Le-Grand

Nous avons l’honneur et l’immense plaisir d’annoncer que Dalie Giroux est la lauréate du prix Spirale Eva-Le-Grand 2021 pour son essai L’œil du maître. Figures de l’imaginaire colonial québécois (Mémoire d’encrier, 2020).

 

Composé de membres actifs et d’anciens membres du comité de rédaction de Spirale, le jury tient à récompenser L’œil du maître pour la singularité de son écriture et la pertinence de son propos. Cet essai marque un renouveau salutaire de la pensée anti-impériale au « Québec » : on y rencontre l’histoire d’une logique de possession et de maîtrise ayant hanté plusieurs discours politiques et culturels d’ici. Dalie Giroux parvient à décrire une vulnérabilité québécoise dont il importe de mettre en cause les fondements, sans non plus instaurer une forme de procès à l’égard des multiples héritier·ère·s de cette longue histoire. L’autrice met en œuvre une éthique de l’écoute envers ces différentes voix de l’insatisfaction coloniale, mais qui n’est en rien à confondre avec l’idée extrêmement libérale de réconciliation. L’objectif de sa réflexion est plutôt, selon ses propres mots, « de cesser de s’identifier aux fruits du colonialisme, à la structure de dépossession multiforme de laquelle nous tirons, tant bien que mal et de manière inégale, notre subsistance »

 

Le prix offert à la lauréate est une œuvre sur papier de l’artiste Caroline Monnet. Intitulée Bear, cette sérigraphie est tirée de la série Anomalia (2011), qui explore la déconstruction et la reconstruction de représentations culturelles stéréotypées afin de proposer de nouvelles manières de concevoir, d’interpréter et d’imaginer la réalité. Monnet y déploie un questionnement sur le caractère fictif des identités culturelles qui trouve des échos sensibles dans les fantasmes de souveraineté exposés par Giroux dans son essai.

 

Nous félicitons chaleureusement la lauréate et les trois autres finalistes : Daphné B. (Maquillée, Marchand de feuilles, 2020), Alain Deneault (Bande de colons, Lux Éditeur, 2020) et France Théoret (La forêt des signes, Éditions du remue-ménage, 2021).