No 250

En kiosque
octobre 2014

Consultez le sommaire de ce numéro

Lisez l'éditorial

Portfolio

Fernand
Leduc

Dossier

Territoires imaginaires

Les représentations régionales sont loin d’être une nouveauté dans le paysage culturel québécois. De Trente arpents à Poussière sur la ville, des documentaires ethnographiques de l’ONF à La mort d’un bûcheron, des chansons de Félix Leclerc à celles de Tex Lecor, le territoire imaginaire ne s’est jamais véritablement limité à l’urbanité. Tour à tour idéalisé, mis à distance, considéré comme le lieu d’un retard rattrapé par l’« arrivée en ville » (parfois avec un certain sens de la perte), ce territoire n’a jamais cessé d’être travaillé par l’imaginaire.

» extrait

ÉDITORIAL

« Vers un destin insolite »

«Sur les flots bleus » des univers quotidiens que l’on traverse de jour comme de nuit, la question qui a peut-être encore un sens est celle affligeante que Debord a énoncée par bravade il y a déjà longtemps : « Qu’est-ce qui ne serait pas du temps perdu ? » La question est radicale en ce qu’elle fait état du capital qui a investi toutes les sphères de l’activité humaine, même les plus intimes. Il faut toutefois insister sur sa radicalité en la détournant de son sens strictement économique et politique.

» extrait